Huiles essentielles : atteindre un usage responsable

Publié en mai 2022, écrit par @marie

L’aromathérapie figure parmi les thérapies alternatives les plus populaires au monde. Très à la mode ces dernières années, les huiles essentielles ont prouvé constituer une précieuse alternative / complément pour prendre soin de vous (santé, beauté, bien-être, maison etc.).

L’aromathérapie est une médecine naturelle mais elle n’est pas une médecine douce. En effet, contrairement à beaucoup de remèdes naturels, les huiles essentielles sont très puissantes car elles sont concentrées en principes actifs. Il est donc tout à fait légitime de se poser des questions à leur égard et d’évaluer leurs potentiels effets selon les mêmes critères que les médicaments et les produits naturels. Par ailleurs, les méthodes naturelles de santé ont un statut « non reconnu » en France. Pas forcément le statut le plus sécurisant !

Grâce aux experts d'Ysop, vous pouvez bénéficier de conseils professionnels rassurants afin de rendre l'usage des huiles essentielles plus responsable.


MIEUX COMPRENDRE

La puissance des huiles essentielles peut effectivement conduire à certaines toxicités :

> Certaines huiles essentielles sont très souples d’utilisation, d’autres moins.

> Certains utilisateurs : les femmes enceintes ainsi que les enfants sont plus sensibles. Les synergies possèdent des dosages différents et certaines huiles sont à prohiber complètement. Par ailleurs, l’usage des huiles essentielles n’est pas possible pendant les trois premiers mois de grossesse ou les trois premiers mois de vie d’un bébé.

> Certains modes d’utilisation sont plus délicats que d’autres.


S’INFORMER

Avant d’utiliser une huile essentielle, il est nécessaire de s’informer correctement sur l’huile en question, ses effets ainsi que son utilisation. 

> Cette huile essentielle est-elle adaptée à moi ? 

> Quelle voie d’utilisation est la plus recommandée pour cette huile essentielle ?

> Quel est le dosage adéquat ? Dois-je diluer cette huile essentielle lorsque je l’utilise ? 

Certains médecins et pharmaciens sont en mesure de vous informer correctement. Les nombreux manuels d’usage de l’aromathérapie représentent également de bonnes sources d’informations. Souvent deux avis valent mieux qu’un !

Par ailleurs, un outil comme Ysop constitue un guide performant dans l’usage des huiles essentielles puisqu’il personnalise entièrement votre expérience. 


MISER SUR LA QUALITÉ 

La qualité d’une huile essentielle dépend de nombreux facteurs liés à sa production : la variété de la plante aromatique choisie, le sol, le traitement de la plante lors de la production, la météo, les conditions de récolte, le procédé de distillation, l’expérience des producteurs etc. Cette liste est bien évidemment non exhaustive. 

4 points à vérifier systématiquement : 

> Un label BIO 

> La mention, en latin, de l’espèce et de la sous-espèce de la plante distillée

> L’origine de l’huile essentielle

> La mention du numéro de lot sur le flacon


Pourquoi choisir le BIO ?

Malgré l’écart de prix souvent significatif, le choix du BIO pour vos huiles essentielles est important : 

> Protéger votre santé ! Le procédé de distillation ne supprime pas les pesticides qui auraient pu être utilisés lors de la production d’huiles essentielles non BIO. 

> Traçabilité et qualité : les labels bio exigent une certaine traçabilité des produits. Bien que cela demeure insatisfaisant, cela rassure sur la qualité des produits utilisés. Nous recommandons également de préférer les produits français car il est beaucoup plus simple d’établir d’où ils proviennent. 

> Penser à la planète : l’agriculture biologique permet de préserver l’environnement grâce au bannissement des pesticides de synthèses. 


Labels

Il existe différents labels permettant de crédibiliser les producteurs ainsi que leurs produits. 

> AB

> Ecocert

> Nature et Progrès (le label le plus exigeant)

Tous les producteurs méticuleusement choisis en France par Ysop sont bio et systématiquement labellisés. 


FAIRE APPEL À UN PROFESSIONNEL EN AROMATHÉRAPIE 

Afin d'acquérir les connaissances nécessaires pour utiliser l’aromathérapie de manière responsable et davantage systématique pour vous et pour votre entourage, il est important de passer par les étapes suivantes : 

> Se former : acquérir les connaissances nécessaires pour vous sentir à l’aise dans vos diagnostics ainsi que vos recommandations. Il existe de nombreuses formations (en général minimum 70h) permettant d’obtenir une validation des acquis. Se sentir suffisamment en confiance est une condition sine qua none pour pouvoir véritablement conseiller autrui. Évidemment, il est toujours bon d’opter pour une formation continue.

> Pratiquer et observer : être attentif à vos propres ressentis ainsi qu’aux retours effectués par votre entourage.

> S’entourer : créer votre communauté et partager vos expériences ainsi que vos projets dans le domaine auprès de médecins, pharmaciens, aromathérapeute, producteurs etc.

>Humilité : pratiquer à la hauteur de vos connaissances. Si vous n’avez pas les connaissances nécessaires pour tel ou tel patient, telle ou telle situation, abstenez-vous !

Comme toute méthode alternative, l’aromathérapie est souvent critiquée, parfois de manière assez virulente. Cependant, l’usage responsable d’huiles essentielles de qualité ne cesse de prouver ses capacités et de convaincre le grand public.

N’hésitez pas à faire appel à Ysop pour mieux vous guider !