Est-ce que les huiles essentielles sont efficaces ?

Douleurs, problèmes de peau, sommeil, digestion… les bienfaits des huiles essentielles sont nombreux! Pourtant, les détracteurs remettent souvent en question leur efficacité et la fiabilité scientifique des huiles essentielles. Ysop a concocté pour vous un bref aperçu de l'état de la recherche française sur les huiles essentielles. 

Un travail de recherche sur les risques et bénéfices possibles des huiles essentielles mené par  A-C Degryse, I Delpla et M-A Voinier en  2008 a mis en lumière les effets bénéfiques des huiles essentielles mais aussi leurs risques en matière de santé.

Différentes thèses de pharmacie ont comme objet l'aromathérapie ; telle que celle soutenue en 2017 par Victoria Vangelder sur l'aromathérapie dans la prise en charge des troubles de santé mineur de l'adulte à l'officine, ou celle de Julia Laurent la même année sur des conseils et utilisations des huiles essentielles les plus courantes en officine, ou encore  Gabrielle Jumelin en 2019  sur l'aromathérapie dans la prise en charge des troubles saisonniers à l'officine. 

Des thèses plus spécifiques portant sur certaines pathologies mettent également en lumière l'apport thérapeutique des huiles essentielles dans la prise en charge des patients. Par exemple, Anne-Cécile Le Lamer s'est intéressée aux huiles essentielles en rhumatologie (2013), Charles Pierron à la gériatrie-gérontologie et soins palliatifs (2014), Hervé Chabenat aux  les infections bactériennes cutanées (2017) ou encore Jacques Marchand au stress et l'insomnie (2019). 

Bien qu'il existe de nombreux travaux et que les huiles essentielles soient un sujet d'intérêt pour les chercheurs et professionnels de santé en France et dans le monde, ceux-ci se heurtent à des limites importantes. En effet, pour des raisons budgétaires notamment, la quasi-totalité des études menées sur les HE sont des études de cas et des études comparatives et non des essais randomisés contrôlés. Ces derniers sont la référence en matière de preuve scientifique. Sans essai  randomisé contrôlé, l'aromathérapie ne peut s'appuyer sur un bagage scientifique solide pour faire valoir son effet sur la santé. 

Par ailleurs, les huiles essentielles sont composées de centaines voire de milliers de molécules. Or, pour démontrer l'efficacité d'une huile sur la santé, il faudrait pouvoir isoler chaque molécule, ce qui est compliqué voire impossible à faire en l'état. 

Pour autant, le nombre de professionnels utilisant les huiles essentielles augmentent sans cesse ; en effet, cela représente plus de 1400 personnes en France en 2020, qui rencontrent une clientèle férue de médecine naturelle. 

L'intérêt grandissant pour les huiles essentielles de la part des consommateurs et patients pourrait favoriser l'essor de la recherche en France.